Monthly Archives: juin 2013

You are browsing the site archives by month.

Le nouveau refuge du Gouter

Les nouvelles fraiches du Mont-Blanc !

Le nouveau refuge du Gouter Credit photo: P Tournaire

Le nouveau refuge du Gouter
Credit photo: P Tournaire

Credit photo: Groupe H

Credit photo: Groupe H

Feu vert pour le nouveau refuge du Gouter !
Le nouveau refuge du Gouter va enfin pouvoir ouvrir ses portes au public. La commission de sécurité présidée par le préfet et composée d’élus, de pompiers, de gendarmes et de responsables de la sécurité civile s’est réunie le 11 juin 2013 et a donné à l’unanimité un avis favorable à son ouverture. Reste au maire de St Gervais, Jean-Marc Peillex désormais a prendre un arêté d’ouverture dans les tout prochains jours. Ensuite le refuge du gouter devrait pouvoir ouvrir dans sa capacité maximale soit 120 personnes

Situé à 3835 mètres d’altitude sur l’itinéraire classique du Mont-Blanc, cette construction ovale futuriste constitue une vision incroyable! Plus haut refuge de l’ouest de l’Europe, ce refuge unique au monde par sa technologie, sa gestion des ressources et des énergies renouvelables appartient à une nouvelle génération de bâtiments d’altitude respectueux de l’environnement qui répond au label Haute Qualité Environnementale (HQE). Il représente un investissement très important (7 millions d’euros), financé à 51% par FFCAM et à 49% par ses partenaires : l’Etat, l’Europe, la région Rhône-Alpes, le département de la Haute-Savoie, la commune de Saint-Gervais-les-Bains, l’Agence de l’eau et l’Ademe. Avec une capacité de couchage de 120 personnes, il remplacera le refuge actuel, qui devra être démonté dans l’année sui suivra l’ouverture du nouveau refuge.

Sur la saison éstivale, environ 10 000 personnes passent la nuit au refuge, avant de tenter l’ascension du sommet le plus élevé de Europe… (de l’ouest). Une fréquentation qui comporte des riques non sans conséquences! C’est pourquoi, pour la première fois cet été, une surveillance sera mise en place par la gendarmerie sur l’itinéraire classique du Gouter et sur celui des 3 Monts (au départ de l’Aiguille du Midi), afin de sensibiliser les alpinistes aux questions de sécurité et de s’assurer que ces derniers respectent ce site naturel protégé.

Toujours dans l’innovation, les réservations se font en ligne! Plus d’information sur le site.

La Transhumance et les Foulées du Sel !

Dès les beaux jours de printemps, la migration des troupeaux de la plaine à la montagne commence! Cette année, partout en France, la transhumance a été retardée à cause du temps! Mais enfin les troupeaux prennent leurs quartiers d’été et la Vallée de Chamonix ne fait pas exception!

Argentière avant la montée à Logan / Argentière before setting off for Lognan

Argentière avant la montée à Logan / Argentière before setting off for Lognan

Ce samedi, le 15 juin, verra l’arrivée de 600 brebis (les rouges de Roussillon), 600 chèvres (les Roves), quelques chevaux et ânes et bien sûr les chiens de troupeau ! Ils seront accompagnés de notre berger bien-aimé, Jean-Luc PITRA, qui s’installe pour le huitième été consécutif dans la Vallée de Chamonix.

D’où viennent-t-ils ? De la Provence pardi, de la région de Tarascon et des Alpilles !
Il est vrai que c’est un peu loin pour faire la transhumance à pied, donc samedi vous verrez traverser la Vallée en direction du Tour, 2 semi-remorques de 3 étages ! Le troupeau passera 4 mois à profiter de l’herbe grasse de la montagne, soit 2 mois sur les pentes du Tour-Charamillon et 2 mois sur les pentes de Lognan-La Pendant. Et quand ils repartiront début octobre, il faudra 3 semi-remorques tant ils auront profité (sans blague) !

La date à ne pas manquer est le 6 juillet 2013 pour les Foulées du Sel ! C’est une très belle fête d’alpage, entièrement gratuite, à laquelle tout le monde est convié, à condition de faire le porteur ! Les Foulées du sel consistent à ravitailler en sel l’alpage de la Pendant. Plusieurs centaines de kilo, destinés au troupeau, seront portés par tous les volontaires (seulement de 1kg à 3kg par porteur).

Montée à Lognan avec le troupeau / Following the flock up to Lognan

Montée à Lognan avec le troupeau / Following the flock up to Lognan

Un jeune berger en herbe / a young shepherd

Un jeune berger en herbe / a young shepherd at work!

Le Patou du troupeau s'accorde un moment de détente!

Le Patou du troupeau s’accorde un moment de détente!

Rendez-vous à la gare de Lognan à 8h ; transfert en bus jusqu’au Lavancher ; montée à pied d’environ 1h30 jusqu’à l’alpage. A l’arrivée vous serez accueillis par les consorts de la Pendant pour un petit apéro et la dépose du sel. Ensuite direction Logan (environ 45 minutes de marche) à la rencontre du troupeau, qui lui, sera monté par la Pierre à Ric. Un super casse-croute alpestre vous attend et animation assurée avec les cousins Tuaz !

Pour les personnes à mobilité réduite ou les familles avec enfants en bas âge, il est toujours possible de monter par la benne de Lognan pour rejoindre la fête. Pour ceux que souhaitent suivre le troupeau directement, le départ se fait à 10h depuis la moraine d’Argentière.

Un peu d’histoire.
Dans les années 1950, l’agro- pastoralisme avait pratiquement disparu dans la Vallée de Chamonix au profit du tourisme. Les alpages et les écuries de montagne étaient pratiquement tous en friche. C’est sous l’impulsion de la SEA (Société d’économie Alpestre), de l’ AFP (Association Foncière Pastorale), de la commune et de quelques agriculteurs passionnés que les alpages revivent aujourd’hui ! Depuis les années 90, on a vu successivement la restauration des alpages de Blaitière, de Charamillon, de la Pendant et de Balme. La présence des bêtes (vaches, chèvres, moutons) permet de regagner du pâturage et favorise ainsi le redéveloppement de la biodiversité. Les chèvres en particulier permettent aussi l’élimination des varosses (aulnes) qui favorisent les avalanches l’hiver. Donc c’est tout bénéfice !

A la rencontre de la faune et la flore alpine

Deux suggestions de promenade pour le mois de juin qui vous permettront de découvrir la faune et la flore alpine, d’admirerdes panoramas splendides et de profiter d’une terrasse d’altitude, tout en évitant les itinéraires encore enneigés qui peuvent être dangereux pour les randonneurs !

Le Parc Animalier de Merlet

Photo J-C Poirot

Photo J-C Poirot

Photo J-C Poirot

Photo J-C Poirot

Autrefois, Merlet était un village, comptant une soixantaine de montagnards installés à l’année ! Étonnant oui, à 1’500 mètres d’altitude, mais moins étonnant quand on découvre ce lieu unique ! Situé sur le versant sud de la Vallée de Chamonix, au-dessus du village de Coupeau (Les Houches), le parc constitue un balcon naturel d’exception où la faune se trouve aux premières loges ! Fondé en 1967 par Philippe Cachat, le parc demeure toujours une entreprise familiale tenue par  des passionnés de la nature et de l’environnement.

Plus de 80 animaux vivent en semi-liberté sur ce site de 20 hectares. Baladez-vous  et vous rencontrerez bouquetins, chamois, cerfs, chevreuils, mouflons  et marmottes !  Veillez à garder la distance recommandée de 10 mètres. A l’entrée du parc, vous croiserez sans doute un petit comité d’accueil de quelques lamas impérieux dont les manières laissent parfois à désirer !

Merlet Animal Park. Photo J-C Poirot

Deux parcours s’offrent à vous : un parcours facile (que l’on peut emprunter avec une poussette, bien qu’un sac à dos adapté aux enfants soit plus pratique) et un sentier plus sportif qui monte sur les hauteurs du parc. Comptez autour de deux heures pour la visite.

Restauration sur place, terrasse d’exception !
Horaires d’ouverture en juin : 10h à 18h sauf le lundi.
Tarifs d’entrée : adultes : 6 € ; enfants de 4 à 14 ans : 4 €
Pour le bien-être des animaux, les chiens ainsi que les pique-niques sont interdits.
Il est recommandé de porter des chaussures de marche.

Pour y accéder à piéds:
depuis Chamonix via le Petit Balcon Sud, puis direction Merlet = environ 2 heures
depuis  Les Gaillands /Les Bossons  = environ 1 heure et demie
En voiture
6 km depuis la gare des Houches
11 km depuis Chamonix (sortie N205 n°27)
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site web du parc de Merlet

La Réserve Naturelle des Aiguilles Rouges

Situé au Col des Montets,  3 km après Argentière en direction de Vallorcine, le chalet laboratoire de la Réserve Naturelle des Aiguilles Rouges offre aux visiteurs une opportunité unique de se plonger dans le monde passionnant de la faune et de la flore de montagne.

La Réserve a été créée en 1971, sous l’impulsion de l’Abbé Jean Eyrhalde, curé de la paroisse d’Agentière, passionné de nature et de science.

Photo J-C Poirot

Photo J-C Poirot

Orchis 06/06/13

Orchis 06/06/13

En amont et en aval du col des Montets, un sentier botanique facile d’accès permet de découvrir l’adaptation de la végétation et de la flore dans leur milieu naturel ; un lieu très exposé aux éléments et aux avalanches en hiver.  Les marmottes sont toujours dans les parages et, si vous êtes chanceux, il se peut que vous aperceviez des bouquetins et des chamois qui broutent plus bas que de coutume, conséquence du printemps tardif cette année.
Dans le chalet, une exposition permanente et adaptée à  tous les âges, met à disposition microscopes,  écrans interactifs, projections et conférences…  Le personnel de la Réserve ainsi que des étudiants en science seront très heureux de partager leur savoir avec vous. Selon leurs disponibilités, les stagiaires peuvent vous accompagner sur le sentier pour donner des explications.

Le chalet est ouvert tous les jours en juin de 10h à 17h30
L’entrée est gratuite. Les chiens sont interdits au sein de la Réserve.
Pour y accéder : Prendre le bus jusqu’à Montroc (environ un bus toutes les heures en juin). Depuis Montroc, marchez en direction du tunnel de la voie ferrée et prenez le sentier au-dessus le tunnel, à gauche direction Tréléchamps et le Col des Montets. Des cartes des sentiers sont disponibles, en vente, dans tous les offices de tourisme de la Vallée.
Temps : 1 petite heure depuis Montroc jusqu’à la Réserve, par le village de Tréléchamps.

Le Gîte « La Boerne » dans le hameau de Tréléchamps est un lieu idyllique pour une pause repas ou un goûter. A côté de leur belle terrasse, vous y trouverez des  jeux pour enfants, un torrent et des fleurs en abondance avec une magnifique vue sur les Aiguilles de Chamonix .  Ce petit havre de paix situé sur le TMB est pourvu de dortoirs.

View of Tréléchamps and Chamonix Aiguilles

View of Tréléchamps and Chamonix Aiguilles

View from Tréléchamps

View from Tréléchamps

Depuis Tréléchamps,  retournez à Montroc (15 minutes de marche). En quittant le hameau sur votre gauche vous apercevrez la grande famille des Totems ! Immuable tels des sentinelles, ils gardent le chemin du col avec un regard sévère !

The totem topplers!

Les totems de Tréléchamps!

Les Vélos électriques sont arrivés!

L'Office de Tourisme réceptionne les nouveaux VTC éléctriques.

L’Office de Tourisme réceptionne les nouveaux VTC électriques.

Soyez parmi les premiers à tester les nouveaux VTC électriques !

Si vous aimez le vélo, mais parfois les montées dans la Vallée de Chamonix vous découragent, cette nouvelle option pourrait vous tenter! Les vélos électriques sont disponibles dans les offices de tourisme de la Vallée de Chamonix soit : 7 à Chamonix, 4 aux Houches, 2 à Vallorcine et 2 à Servoz.

Avec une autonomie maximale de 150 km, et un panier bagage de 25 kg maxi, vous pouvez prévoir de belles sorties journalières! Mais attention, les VTC doivent être retournés au lieu du départ sous 24 heures, donc pas question de pédaler jusqu’à Genève si vous avez un avion à prendre!

Le prix de la location est de 10 euros pour 24 heures, à renouveler qu’une seule fois car le nombre de vélos est limité. Les vélos ont 5 modes de fonctionnement, du mode « économie » au mode « sportif ». Selon vos envies et condition physique vous pouvez ainsi parcourir de 30 km à 150 km!

Lors de la location, on vous remettra des suggestions d’itinéraires dans la Vallée de Chamonix. Les vélos sont adaptés aux chemins, aux sentiers faciles et aux routes. Les vélos sont disponibles dès l’âge de 15 ans (les mineurs doivent être accompagnés par un adulte).
Renseignez-vous auprès de votre office de tourisme le plus proche.

24H VTT – Une nouvelle course, de nouveaux défis!

14 et 15 septembre 2013 – 1ère édition des 24 heures VTT de Chamonix

© OT Chamonix © Jean-Luc Armand

© Jean-Luc Armand

JLA 10182-8236

L’épreuve des 24 H VTT de Chamonix s’effectue sur un parcours de 12 km offrant 300 mètres de dénivelé positif. Le circuit alterne  portions roulantes et portions très techniques, moins de 5% se déroule sur du bitume.

Après un départ de l’aire des parapentes de Chamonix, situé derrière la Maison des Sports, vous remonterez progressivement la Vallée en passant par le Bois du Bouchet et le Désert Blanc. S’ensuit une boucle sur les sentiers de la Norvège, jusqu’aux Sources de l’Arveyron pour ensuite retourner au Désert Blanc et entamer la descente vers Chamonix et l’aire des parapentes pour le bouclage… facile jusqu’à là vous direz… sauf que 24 heures durant, ça risque d’être long!

Les épreuves sont au choix : en solo ( âge minimum 23 ans) ou par équipe de 2, 4 ou 6 personnes (âge minimum 19 ans) ou en tandem!
La course est limitée à 1 000 participants, donc inscrivez vous rapidement!

Les jeunes (Cadet, Junior) ne sont pas en reste car il y a également la première édition des
3 heures VTT de Chamonix

Même parcours, mais seulement 3 heures!! Limité à 100 participants. Allez les jeunes!