Monthly Archives: août 2013

You are browsing the site archives by month.

Les alpages de Blaitière – rencontrez les Saanens!

Blaitière by Ruskin

Blaitière by Ruskin

L’alpage de Blaitière est un alpage très ancien situé sur le territoire de la commune de Chamonix. Le chalet de Blaitière-Dessous se trouve à 1708 m d’altitude au pied de l’Aiguille du même nom dans le massif du Mont Blanc. L’alpage de Blaitière-Dessus se trouve 1920 m.

copyright: M Burnet

Blaitière-Dessus. copyright: M Burnet

Les alpages sont accessibles par une belle balade au départ de Chamonix (parking du Grépon)  2h-3h ou sinon, depuis le Plan de l’Aiguille en 1h à 1h30 (option plus facile).

Les chèvres Saanen cherchent l'ombre

Les chèvres « Saanen » se reposent à l’ombre

Pascal Payot, le gardien des lieux, ainsi que ses 40 chèvres, vous réservent un accueil chaleureux à Blaitière-Dessous jusqu’à la mi septembre. Ensuite les troupes rejoignent leurs quartiers d’hiver à la ferme des Houches

Depuis 2000, Pascal Payot participe à la réhabilitation des bâtiments et des paturages en vue de faire revivre une activité agricole, d’abord avec des génisses (2001 à 2006) puis avec un troupeau de chèvres (2007). Depuis l’été 2008, l’alpage est équipé d’une fromagerie – une belle initiative soutenue par la commune de Chamonix et l’Espace Mont-Blanc. Vous pouvez acheter vos fromages directement à l’alpage.

IMG_5160IMG_5159Depuis juillet 2005, les bâtiments de Blaitière-Dessous à 1708 m d’altitude sont alimentés en électricité « solaire ». L’installation comprend 26 modules photovoltaïques qui assurent 80 % des besoins en électricité. L’énergie solaire respecte l’intégralité de la qualité paysagère tout en apportant une énergie sans pollution, ni déchet. Une énergie propre qui s’insère parfaitement dans l’environnement du site.

La dernière innovation est un remonte-charge d’une capacité de 400 kg, installé en 2012 pour éviter les hélitreuillages. Les 700 mètres de dénivelé sont parcourus en 15 minutes environ et ce remonte-charge permet de fournir les restaurants et commerces en fromage du chèvre « du pays » !

Le Temple de la Nature – Montenvers

Le Temple de la Nature

Le Temple de la Nature

IMG_5167
Juste à côté du Grand Hôtel, la Compagnie du Mont Blanc vient de rouvrir au Montenvers un vieux bâtiment datant de 1795-98 et appelé maintenant « le temple de la nature ». A l’intérieur, des scènes d’époque entre Pasteur, Chateaubriand, Agutte et Forbes, des récits plutôt scientifiques… avec une mise en scène moderne signée de l’agence Implicite, notamment avec images projetées sur des vitres.

Le théâtre optique

Le théâtre optique

Un peu d’histoire:

Le site du Montenvers devient célèbre à partir de 1741, lorsque deux voyageurs britanniques, William Windham et Richard Pocock s’y rendent et en reviennent émerveillés par « les glacières » et en particulier la Mer de glace. Cet événement marque le début du tourisme alpin.

copyright: Musée de Chamonix

copyright: Musée de Chamonix

Au fil des ans, divers bâtiments sont construits. Tout d’abord un petit abri construit par le britannique Charles Blair en 1776, puis un « Temple de la Nature »  dû à Marc Théodore Bourrit et à la générosité du résident de France à Genève, Félix Desportes. L’édifice est terminé dans l’année 1798. C’est le premier refuge de montagne ; il doit son nom à sa forme et à l’inscription de son fronton : « A la nature par un ami de la liberté »

Il abrite, entre autres, Chateaubriand en 1805, l’impératrice Joséphine de Beauharnais (divorcée, elle voyage sous le nom de Comtesse d’Arberg) en 1810, l’impératrice Marie Louise (séparée de Napoléon, exilé à Elbe, elle voyage sous le nom de Duchesse Colorno) en 1814, Byron et Shelley en 1816, Charles Nodier seul en 1824 et en compagnie de Victor Hugo en 1825, Alexandre Dumas en 1832, John Ruskin en 1835, Gorges Sand et Franz Lizt en 1836…Le bâtiment était restauré en 1923 et classé monument historique.

En 1820, pour améliorer l’accès à la Mer de Glace, un chemin muletier est aménagé depuis. En 1840, un hôtel est construit par la commune de Chamonix. D’abord modeste, celui-ci est rebâti en 1879, en offrant désormais une soixantaine de lits et un restaurant.

Copyright: Gay Couttert

IMG_5166

copyright: M Burnet

En 1885, le site accueille 12 000 visiteurs annuels, transportés principalement à dos de mulet. Ainsi, officient 380 guides et muletiers, qui emploient 200 mulets. Cette fréquentation suscite le projet de chemin de fer du Montenvers, qui est inauguré en 1909.

train du montenvers GC

Copyright Gay Couttet

Un nouveau chapitre de l’histoire de Chamonix s’écrit…

Festival Croisée des Chemins

Du vendredi 9 au dimanche 11 août

Festival Croisée des Chemins – teaser #01 from Godefroy de MAUPEOU on Vimeo.

(English) A unique nocturnal demonstration of falconry!

Désolé, cet article est seulement disponible en English.

(English) A new downhill biking trail in Les Houches

Désolé, cet article est seulement disponible en English.