Les crèmeries de la vallée de Chamonix – des balades faciles, ancrées dans l’histoire

A moins d’une heure de marche, nous vous présentons une sélection de buvettes traditionnelles connues dans la vallée sous le nom de crèmeries, idéales pour une sortie en famille.
OT CHX, tilAout2014

Copyright Ballu/ Sylvain Coutterand

Copyright Ballu/ Sylvain Coutterand


Tous ces petits chalets enchanteurs partagent une histoire riche en traditions, un grand sens de l’accueil, une situation unique et une abondance de fleurs. Avant,  la plupart se situaient  à proximité des alpages et les produits servis provenaient souvent directement de la salle de traite, d’où leur appellation de « crèmeries ».

Arrêtez vous donc boire un verre, manger un repas léger ou encore goûter… Plusieurs de ces petits chalets sont ouverts aussi le soir, sur demande, pour des groupes. Toutes ces buvettes sont ouvertes de mi juin à mi septembre voire plus longtemps. Une carte détaillée des sentiers et balades de la vallée est en vente dans les différents offices de tourisme de la vallée.

Chalet du Glacier des Bossons – 1425mIMG_0212

Le Chalet du Glacier offre une vue exceptionnelle sur les séracs du glacier des Bossons (la plus longue cascade de glace d’Europe avec ses 3500m de dénivelé). On peut rejoindre le chalet à pied depuis le village des Bossons ou par le télésiège qui vous garantit une montée bucolique et sans effort survolant des prairies verdoyantes et frôlant  les toits de chalets traditionnels.

Le Chalet du Glacier est probablement le plus ancien de la vallée puisqu’ il date de 1824. Il a été déplacé et modifié bon nombre de fois, au gré des humeurs du glacier, avançant ou reculant, avant d’atteindre sa situation actuelle qu’il occupe depuis 1955.

Bossons GC
En 1870, les visiteurs affluèrent pour découvrir la toute première grotte de glace, taillée dans le glacier des Bossons. Bien que la grotte ait cessé d’exister, les visiteurs peuvent aujourd’hui découvrir un sentier à thème dédié à l’histoire du glacier. Le chalet exhibe aussi des vestiges engloutis puis rejetés par le glacier des années plus tard d’historiques accidents d’avion sur le Mont Blanc, dont le châssis du célèbre constellation  indien, le « Malabar Princess » !

Accès: 45 minutes a pied depuis le village des Bossons ou 10 minutes depuis le haut du télésiège. Tel.+33(0)4 50 53 03 89

Buvette du Cerro – 1358mStitched Panorama

Situé sur la rive droite du glacier des Bossons (coté gauche du glacier en regardant depuis le village des Bossons), le chalet du Cerro offre une vue plongeante et saisissante sur la moraine glaciaire  et la vallée en contrebas. Comme son jumeau situé sur l’autre rive, le chalet du glacier, le Cerro date des années 1800. Durant plus d’un siècle, il a joué un role important pour les visiteurs traversant le glacier avec leur guide en passant par le “ sentier du glacier supérieur” ou le “sentier du Pavillon des Pyramides”.B11-13

Le chalet est ouvert tous les jours mais aussi en soirée du mercredi au dimanche – les couchers de soleils à admirer depuis la terrasse sont exceptionnels. Les spécialités d’Alexandrine incluent entre autres un farçon sucré (confectionné avec des pommes, de la brioche et autres ingrédients secrets), un duo de cuisses de grenouilles ou encore un crumble aux escargots et pour ceux qui ont les papilles plus traditionnelles, rassurez vous il y a aussi des tartes maison, etc !


Accès:
1 heure a pied depuis les Bossons ou 15 minutes depuis le parking à droite avant l’entrée du tunnel du Mont-Blanc. Tel.+33(0)6 50 41 71 40

La Cascade du Dard – 1233m

photo Monica Dalmasso

photo Monica Dalmasso

Le chalet est situé dans un bel endroit tranquille à l’ombre de conifères géants, juste sous l’accès au tunnel du Mont-Blanc. Au-delà du chalet, dans une splendide clairière, coulent le torrent et la cascade du Dard, site apprécié par delà les générations. Le pavillon initial fut construit en 1834 par les frères Favret, qui servaient du thé et des gâteaux aux premiers touristes !

La spécialité du chalet est le “farçon”, un plat typique de la région, au goût délicieux et à la texture incomparable confectionné à base de pomme de terre, de lard et de pruneaux. Le chalet est ouvert tous les jours et les mardis soirs en juillet et aout avec un guitariste et chanteur pour assurer l’ambiance !

Accès : 45 minutes depuis le parking du Grépon à Chamonix ou 10 minutes depuis le parking en contrebas de l’entrée du tunnel du Mont-Blanc. Tel.+33(0)6 30 87 95 89

La Floria – 1350mETE34-La Floria_05

Ce chalet de vieilles pierres, posé à mi-pente dans la forêt, domine l’ensemble de la vallée et toute la chaine des aiguilles de Chamonix se déploie sous les yeux. Une terrasse ensoleillée attend le promeneur qui, ravi par la splendeur du site, le sera aussi par son fleurissement exceptionnel.

Construit en 1914 par un certain Simond, le refuge-buvette de la Floria constitue un encorbellement sur le sentier qui conduit des Praz à la Flégère. Déjà les anciens empruntaient ce passage lors des inalpages vers les pâturages de montagne et le chalet constituait une halte sympathique à mi-parcours de la montée.  Depuis 1980 les gardiens des lieux sont Michaela & Daniel Mermoud et leur délicieuse  tarte aux Myrtilles est bien connue dans la Vallée.

Le chalet est ouvert tous les jours de juin jusqu’au 1 novembre et le drapeau blanc indique que le restaurant est ouvert.

Accès: 45 minutes depuis Chamonix ou Les Praz.

 

Le Refuge du Chapeau – 1576mB16-08

Perché au dessus de la langue terminale de la Mer de Glace, le chalet du chapeau a connu de nombreux âges d’Or ! C’était une étape classique pour les premier touristes qui aimaient faire le traversée de la Mer de Glace. C’était aussi une étape sur l’itinéraire classique qu’empruntaient les guides pour se rendre au refuge du Couvercle sans avoir à quitter la moraine. C’était également une halte dans la descente de la Vallée Blanche.

2013-07-20 le chapeauSuite au recul et au déclin de la Mer de Glace ; le glacier se trouve maintenant à une distance de 150m sous le chalet et toutes ses précédentes fonctions apparaissent inimaginables aujourd’hui ! Cependant le Chapeau offre toujours une vue imprenable sur les Aiguilles de Rochefort et les Grandes Jorasses, et sur les lacs de la moraine glaciaire loin en-dessous.

Le chalet actuel fut reconstruit par Luc Couttet en 1955 et c’est maintenant son petit fils Thierry que est le gardien de lieux. Fin gastronome, ses pâtisseries valent bien la montée à pied !

Accès: 45 minutes depuis le sommet du village de Lavancher. Tel.+33(0)6 10 77 59 10

La Crémerie du Glacier -  1350mphoto_crem_de_nos_jours

Situé dans la foret derrière le village d’Argentière, la Crèmerie du glacier est accessible par une courte balade à travers les bois au départ du vieux village d’Argentière. Sur le chemin vous trouverez une charmante aire de jeu traversée par un joli ruisseau, deux petites mares, des toboggans en bois et d’autres jeux qui feront le bonheur des enfants.

Le chalet d’origine fut construit par Georges Ravanel en 1926, à l’époque où l’extraction de la glace des glaciers pour subvenir aux besoins de l’industrie hôtelière représentait une activité florissante. Plus tard le chalet devint une buvette pour randonneurs assoiffés toujours tenue par la famille Ravanel qui vous y réserve encore un charmant accueil à ce jour.

C’est Claudy Ravanel, l’un des petits fils de Georges, qui a fondé le restaurant, escale  incontournable des randonneurs en été comme des skieurs en hiver. Les fameuses « croutes » Ravanel ont rapidement acquis une réputation internationale !

Accès : 20 minutes à pied depuis le vieux village d’Argentière (ou 20 minutes depuis le parking de Lognan). Tel.+33(0)4 50 54 07 52

Cascade de Bérard – 1456m index

Niché au-dessus du hameau du Buet, sur la commune de Vallorcine, le chalet de Berard et la cascade offrent un beau spectacle aux promeneurs. Cet été on redécouvre la cascade de Bérard et ses eaux tumultueuses, grâce à la construction d’une nouvelle passerelle, qui remplace l’ancienne, fabriquée en 1866 par les Vallorcins (avec 25 m3  de mélèze descendus du versant des Aiguilles rouges).  Une promenade facile à travers les pâturages du Buet en passant par le hameau typique de la Poya avec ses maisonnettes de pierres autrefois abris des chevriers.

Selon la légende, en 1873, un faux-monnayeur du nom de Farinet, genre Robin des Bois local, se serait caché dans la grotte située derrière la cascade pour échapper aux gendarmes.

Accès: 30 minutes depuis le parking en face de l’hôtel du Buet. Tel.+33(0)6 11 42 37 42

Comments are closed.

Post Navigation